Julie Lebel / Chorégraphie
Julie Lebel est une chorégraphe originaire de Sept-Îles, depuis peu basée à Vancouver. L'improvisation et la chorégraphie "écrite" font partie de son terrain d'exploration. Ses nombreuses collaborations avec des musiciens lui ont permis d'élaborer un langage commun, une interface d'échange avec les créateurs sonores. Elle s'intéresse à l'usage de notre corps dans la vie de tous les jours et a travaillé conjointement avec des non-danseurs dans le cadre de processus de longue durée pour explorer cette question. Son intérêt pour l'improvisation s'est développé auprès de professeurs chevronnés tels que Nina Martin, Karen Nelson, Andrew Harwood, Daniel Lepkoff et Lisa Nelson. Elle a récemment étudié le clown avec Sue Morisson. Elle a produit son travail chorégraphique à TANGENTE et au STUDIO 303 à Montréal, au STUDIO LA ROTONDE de Québec, au festival international de Jazz de Guelph et à la finale de la saison 8 :08 à Toronto. Ensemble Indépendant, sa compagnie basée à Sept-Îles, l'aide à produire des événements de danse et d’arts connexes tout à fait particuliers sur la Côte-Nord.

Visitez le site internet pour de plus amples détails sur les dernières productions artistiques et la liste de ses précieux partenaires :

http://www.ensembleindependant.org



Karine Gagné / interprète - danse

Karine Gagné, native de Sept-Îles, sera diplômé des Ateliers de Danse Moderne de Montréal inc. en mai 2007. Dans le cadre d'un cours d'interprétation, elle a travaillé en création avec Roger Sinha, Sasha Ivaochko, Emanuel Jouthe et Julia Sasso. De plus, elle fut interprète dans les oeuvres de répertoire
Déluge de Ginette Laurin, Louise de Massimo Agostinelli ainsi que Up and Down de Dominique Porte. En 1999, elle a été boursière dans le cadre d'un stage avec les danseurs des Ballets Jazz de Montréal au Domaine Forget. C'est à cette époque qu'elle a comencé à danser pour Julie Lebel d'abord pour un court solo, ensuite pour un duo présenté au STUDIO 303 (Living Room Dances, 2000) et participa à la création de Quatuor à Corps en F Majeur, présenté à Sept-Îles en 2001.



Gabriel Rochette / Scénographie
Issu d'une famille très impliquée dans le domaine culturel, Gabriel Rochette a commencé très jeune à s'intéresser et à prendre part aux arts de la scène. À l'âge de quinze ans, il fait ses premières armes en tant qu'éclairagiste et ensuite s'initie peu a peu à la sonorisation et à la caméra. Ces expériences l'amèneront à œuvrer comme machiniste à la Salle de spectacle de Sept-Îles, monteur vidéo et sonorisateur pour Télé-Québec Côte-Nord, caméraman pour CFER-TV TVA, technicien en montage d'expositions au Musée régional de la Côte-Nord et aussi comme tromboniste et claviériste au sein de différentes formations musicales.

Sa première collaboration avec Julie Lebel remonte à décembre 1999, pour la présentation à Sept-Îles de sa chorégraphie
Voyage de Découverte. Depuis, il assure la conception des éclairages et la réalisation technique de travail de la chorégraphe. En 2005, il était de l'équipe de l'Échelle humaine en tant que technicien et vidéaste.






Sébastien Cliche / Création sonore
Originaire de Sept-Iles, Sébastien Cliche a obtenu un baccalauréat en arts visuels à l’UQAM en 1995. Depuis, il a présenté son travail lors de nombreuses expositions individuelles notamment à Montréal au CENTRE SKOL et à la GALERIE CLARK ainsi qu'à Laval, Québec, Rouyn-Noranda, Ottawa et London en Ontario. On le retrouve aussi au sein de projets collectifs comme Le salon de l’agglomérat du groupe UDO à la GALERIE CLARK (1999) et
L'Échelle humaine, un projet d'échange autour des espaces publics avec la communauté de Sept-Îles (2005). En septembre dernier il était en résidence de production Web à LA CHAMBRE BLANCHE (Québec) où il réalisait ses Principes de gravité. En décembre 2006, il présente un corpus intitulé Refuges à la galerie LANDYMORE-KEITH à Toronto.

Parallèlement à sa production en arts visuels, il poursuit un travail d'exploration sonore. Il a présenté son projet
/invisible field/ lors du festival MUTEK (2005) et plus récemment, à LA CHAMBRE BLANCHE. On peut aussi l'entendre sur disque ou sur scène avec Gringoplaza, le trio d'improvisation dont il fait partie depuis 2001. Il travail présentement à titre de commissaire sur un projet interdisciplinaire réunissants des artistes du visuel et de la musique autour de l'idée de partition graphique. Ce projet sera présenté à la GALERIE CLARK en mars 2007.

Pour en savoir plus, consultez le site web de l'artiste:
http://www.aplacewhereyoufeelsafe.com



Christian Miron / Création sonore
Christian Miron vit et travaille à Montréal. Designer d'objets et musicien, il collabore sur une base régulière avec
Jérome Minière avec qui il compose, enregistre et se produit en spectacle. En mai 2000, Il participe à l’ exposition collective Post-Audio où il tient plusieurs rôles: scénographe, designer/sculpteur, Dj/musicien. Il est aussi résident DJ au BILY KUN (Montréal) depuis avril 2000. À ce titre il est invité à se produire au Média Lounge du Festival du nouveau cinéma de Montréal, à La Cité des ondes de CHAMPS LIBRE et à MUTEK. Fasciné par le travail de l’artiste Massimo Guerrera, il réalise une trame sonore pour le projet Darboral exposé au Musée des Beaux-Arts du Québec en novembre 2002, qui a fait l’objet d’une parution sur le label ORAL. Dernièrement, il se produisait au Placard dans le cadre de MUTEK 2005.

PROJET / marches - chorégraphie - création sonore - images / ARTISTES / PARTENAIRES / LIENS